Accueil > 50 ième anniversaire du club en 2011

50 ième anniversaire du club en 2011

 

Le club de Saint-Raphaël - Fréjus a fêté son 50 ième anniversaire

le 7 mai 2011 au Chateau Vaudois.

Parcourez les photos prises lors de la soirée de gala,

en cliquant sur le gateau ci-desous:

    

  

 

Article paru dans Nice Matin, 11 mai 2011:


Les Soroptimistes ont toujours une pensée pour s'ouvrir vers les autres.

 

Samedi 7 mai 2011, lors du gala célébrant les cinquante ans d'existence du club service fréjuso-raphaêlois, au château Vaudois à Roquebrune-sur-Argens, elles l'ont démontré en remettant un chèque de 1000 euros, en faveur des femmes japonaises Soroptimistes, à l'Union française. Celle-ci le reversera au Soroptimist international lequel l'adressera, à son tour, aux Japonaises de Fukushima.


Asseoir le statut de la femme

 

Crée en 1921 au niveau mondial en réponse au Rotary club masculin, ce club service s'est rapidement développé si bien qu'aujourd'hui il est présent dans 125 pays. « À Fréjus-Saint-Raphaël, il a été fondé le 5 mai 1961 dans le but d'asseoir le statut de la femme », résume la présidente Annick Sureau avant d'évoquer ses devises : « Comprendre, défendre, entreprendre et être une voix universelle pour les femmes avec une vision universelle. » Cette implantation locale n'empêche pas les Soroptimistes de mener également des actions nationales, internationales.

A cet égard, Monique Albergati, vice-présidente de région Sud-Est représentant la présidente nationale Marie-Claude Bertrand, a rappelé que « cette organisation mondiale regroupant des femmes exerçant une profession et mettant leurs compétences au service des communautés, bénéficie d'un rôle consultatif auprès de l'Onu, l'Unesco, l'Unicef, la FAO, l'OMS et le conseil de l'Europe ». De plus, les Nations unies ont lancé officiellement l'entité « ONU femmes », qui oeuvre pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

« L'union française a été créée en 1924 et réunit 128 clubs », ajoute la vice-présidente avant de rendre un hommage particulier aux membres fondateurs du club local, Yvette Combe (aujourd'hui décédée) et Christiane Rabain.


Une cabine d'esthétique

 

Des femmes au service des femmes, des enfants et même des hommes. Comme en témoigne l'une des grandes actions menée en 2008 avec la création d'une cabine d'esthétique pour des soins de la peau, nécessaires après les traitements de chimiothérapie, à l'hôpital Bonnet.

Une aide physique et psychologique avec une onco-esthéticienne, qui est de plus en plus appréciée notamment auprès des patients masculins.

« Pour nous, c'est une belle chose », avoue la présidente Annick Sureau qui confie « qu'en deux ans ce service a doublé et les interventions ont suivi au niveau de la cabine ».

Une ouverture à la famille que l'on retrouve également avec les « cocons ». Ces petits coussins creux destinés à replacer le bébé prématuré dans sa position foetale, offerts à l'hôpital intercommunal il y a deux ans.

De nombreuses autres actions ont été engagées, dans cet esprit et se poursuivront selon la volonté de ces femmes actives.

« Cinquante ans... l'âge où jeunesse et maturité se conjuguent afin de mieux poursuivre le chemin qu'il reste à parcourir pour l'édification d'un monde meilleur dans le respect des droits humains », conclut Monique Albergati.